Test comparatif : Via ferrata ou escalade ?

Tout le monde connait de près ou de loin l’escalade, mais qu’en est-il de la via ferrata ? Cette nouvelle discipline apparue en 1988 en France rencontre chaque année un succès croissant. Petit comparatif de deux sports assez proches faits pour les amateurs de sensations fortes, mais pas que !


La via ferrata, entre randonnée et escalade

Le concept de via ferrata est apparu dans les Dolomites au début du XXe siècle pour les militaires italiens. Cette discipline s’est depuis largement démocratisée pour devenir un classique du sport de montagne.

Le principe est simple : le “ferratiste” évolue sur une succession d’échelles, de ponts, de passerelles, ou d’échelons rivés dans la roche. Ceci dans le but de gravir une falaise ou d’avancer sur un itinéraire rocheux. Pour affronter la verticalité en toute sécurité, le ferratiste est casqué et assuré avec une longe reliée à un câble qui suit l’itinéraire. Il peut ainsi avancer sereinement à l’aide de toutes ces prises artificielles. Quoi de mieux pour s’abandonner au grand frisson du vide sans être un spécialiste de l’escalade !

via ferrata montagne

La via ferrata est à classer entre la randonnée de montagne et l’escalade. En effet, si la verticalité, la sensation de vide et les montées d’adrénaline appartiennent bien plus à l’univers de l’escalade, avancer sur une via ferrata vous donne également l’impression de suivre un itinéraire de randonnée. Un sentier bien balisé, bien rassurant, mais au-dessus du vide !

À savoir : Les parcours modernes sont aménagés par des entreprises spécialisées dans les travaux en hauteur et offrent une sécurité maximale. Des opérateurs publics ou privés contrôlent régulièrement les ancrages.


Qui peut faire de la via ferrata et comment s’y préparer ?

via ferrata Jura

Je sais, je viens de vous expliquer que la via ferrata c’est rassurant et sécurisant, mais attention, ça ne veut pas dire que c’est une promenade de santé accessible à tous ! La via ferrata peut en effet donner une fausse impression de sécurité alors que le danger est toujours présent. Ne vous laissez pas piéger par excès de confiance, soyez vigilants !

La via ferrata s’adresse donc à des personnes possédant un minimum n’aptitudes physiques et d’équilibre, et surtout de ne pas être sujet au vertige. Et comme chaque via ferrata a son niveau propre, renseignez-vous bien avant de partir, surtout si vous comptez partir sans accompagnateur. L’un des risques connus du novice est de louer du matériel sans réellement savoir s’en servir. Bien entendu, au moindre doute, il vaut mieux faire appel à un guide local pour vous accompagner. Un moniteur diplômé saura vous guider techniquement et vous pourrez grâce à lui grimper en toute sécurité.

Excellent moyen de vaincre son appréhension de la hauteur. La via ferrata s’adresse à tous sans expérience particulière. Les restrictions sont plus souvent liées à la taille. Le minimum requis est en effet généralement situé à 1,40 m soit vers 12 ans, tout dépend du parcours. Ainsi, la via ferrata du Regardoir dans le Jura, a été tout spécialement conçue pour recevoir des enfants à partir de 1,20 m soit environ entre 8 et 10 ans.

Pour se préparer au mieux au parcours, prévoyez un petit sac à dos en y incluant des vêtements chauds et imperméables, de l’eau, un en cas et des barres énergétiques pour couvrir les éventuels coups de mou. Pour votre matériel, des baskets ou des chaussures de montagne suffisent pour bien adhérer à la roche. N’oubliez pas votre casque et votre harnais d’escalade (rembourré, c’est plus agréable), et une longe équipée d’un absorbeur de choc et de deux mousquetons de sécurité.


L’escalade, un plaisir inaccessible ?

Et l’escalade dans tout ça ? Elle s’adresse à qui ? Ce sport très complet qui consiste à évoluer le long d’une paroi pour atteindre le sommet d’un relief ou d’une structure artificielle, offre un panel d’activités très variées.

Pouvant aller du petit mur d’escalade mobile pour initier vos enfants à une paroi de montagne vertigineuse en dévers, la pratique de l’escalade peut en réalité s’adresser à tous les niveaux et tous les ages. Elle peut se pratiquer avec ou sans matériel, la rendant encore plus accessible. Extrêmement complète, l’escalade sollicite de nombreuses capacités physiques : la force et l’endurance musculaire, l’équilibre, la souplesse, etc. Les muscles les plus sollicités sont les bras, le tronc et les jambes, ce qui en fait aussi un sport très complet.

Si la pratique de l’escalade est bien plus technique et physique dans un environnement naturel, elle n’en demeure pas moins accessible lorsqu’il s’agit des murs d’escalade artificiels. Certains petits murs d’escalade mobile peuvent même donner à des enfants de 3-4 ans la possibilité de s’initier aux joies de la grimpe, ce que ne peut pas offrir la via ferrata, bien sûr !


Essayez-vous à loisir à la via ferrata, mais ne la sous-estimez jamais. Souvent considérée comme une escalade plus facile et accessible, c’est à moitié vrai. Pourquoi ? Parce que si vous voulez vous initier à la véritable escalade en montagne, rien de mieux de s’entrainer d’abord sur des murs d’escalade artificiels, en complétant la formation avec de la via ferrata pour se familiariser avec le vide.

via ferrata Jura