Descente canyoning ou randonnée aquatique : que choisir ?

Descente canyoning ? Randonnée aquatique ? Ces deux activités cousines apportent toutes les deux un plaisir unique à partager en famille ou entre amis, à condition d’être bien accompagné ! Laissez-moi vous expliquer lequel de ces deux sports est le plus fait pour vous, et mes petits conseils perso.

Descente canyoning, un sport à sensation forte ultra-complet

Vous aimez l’aventure, les sports de plein air et le fun ? Le canyoning est fait pour vous ! Il y a très peu d’activités sportives qui présentent une variété aussi étendue que le canyoning. Egalement appelé la descente de canyon, ce sport consiste à avancer en suivant le lit d’un cours d’eau en passant au travers des gorges et des cascades

Idéal pour ceux qui sont en recherche d’adrénaline, la descente canyoning vous permet de sauter du haut de plongeoirs naturels ou de glisser sur des toboggans dessinés par le temps. Le canyoning est un pur sport aquatique à sensations fortes qui vous fait sortir de votre zone de confort à coups de descentes en rappel, nages en eaux vives ou sauts dans le vide !

La plupart du temps, la progression entre les cascades, se fait à pied sur des terrains variés, mais aussi à la nage dans des vasques plus ou moins profondes.

À LIRE AUSSI >> Mes spots de canyoning préférés dans le Jura

Qui peut faire de la descente canyoning ?

Si la difficulté des canyons peut énormément varier, la descente canyoning exige un minimum de conditions physiques. Par ailleurs, ça se passe souvent dans l’eau, il est donc indispensable de savoir nager. Plus précisément, quand certains canyons sont réservés au 16 ans et plus, d’autres canyons plus familiaux sont facilement accessibles à des enfants de 8 ans.

Il faut aussi savoir que la plupart des canyons durent plusieurs heures et n’ont pas beaucoup d’échappatoire possible. Ce qui signifie qu’un gros coup de mou au milieu du parcours peut vite d’avérer problématique pour l’ensemble du groupe ! Mais pas de panique, vous serez très bien encadré par un moniteur diplôme d’État.

Sport physiquement très complet, la descente canyoning est comme un mélange de plusieurs pratiques bien identifiées. Parmi ces sports, l’on retrouve la randonnée aquatique.

La randonnée aquatique, le canyoning version plus soft

Tout comme le canyoning la randonnée aquatique consiste à évoluer entre l’eau et la roche, alternant entre la nage et la marche. Finalement, c’est quoi la différence ?

La randonnée aquatique, aussi appelée aquarando, c’est comme la descente canyoning, mais avec les passages “extrêmes” en moins. C’est-à-dire qu’il n’y a aucun passage en rappel, et on n’utilise aucune corde. En randonnée aquatique, les obstacles peuvent tous être contournés. Et même si certains passages proposent des sauts dans le vide, ils ne sont jamais obligatoires pour continuer sur le parcours.

descente de canyon
Canyoning dans le canyon du Grosdar

La randonnée aquatique est en fait un moyen moins exigeant physiquement et plus ludique de découvrir la nature, les rivières et les zones accessibles des canyons. Vous profiterez en toute sécurité de l’eau translucide et des ambiances de forêt tropicale !

Vous remarquerez que la frontière peut être parfois floue entre le canyoning et la randonnée aquatique. En effet, certains itinéraires de canyoning de niveau facile s’avèrent être des parcours de randonnée aquatique. Les deux activités se ressemblent beaucoup, mais ça n’est pas tout à fait la même chose.

Qui peut faire de la randonnée aquatique ?

A l’instar de la descente canyoning, la randonnée aquatique n’est jamais à prendre à la légère. Même si elle reste accessible à tous, n’oubliez pas que la randonnée aquatique vous fait évoluer dans un environnement de montagne où les consignes de sécurité doivent toujours être respectées à la lettre. Enfant, comme adulte.

Attention ! Si jamais vous suivez un traitement médical particulier, vous êtes l’objet de contre-indications, ou bien votre état de santé mérite une attention particulière, vous devez obligatoirement le faire savoir au moniteur avant de vous élancer dans la randonnée !

Les petits conseils du spécialiste des canyons

  • Nous vous déconseillons fortement de ne pas partir accompagnés de professionnels. En règle générale, on croise très peu de groupes non accompagnés.
  • Très important : soyez bien chaussé ! Les terrains étant très souvent humides et glissants, il est primordial de bien choisir ses chaussures pour partir à l’aventure. Choisissez de préférence des chaussures avec de bonnes semelles et qui tiennent bien à la cheville. Si des chaussures de sports ou de randonnée classiques peuvent faire l’affaire, il existe aussi des chaussures de canyoning spécifiques, qui offrent une parfaite adhérence, une bonne résistance à l’eau, une aisance de mouvement et un bon maintien.
  • Avant de partir, soyez bien prêt psychologiquement et physiquement à partir en randonnée pour 3 ou 4 heures. Ça n’a pas l’air effrayant comme ça, mais il faut aimer l’eau. Seuls les braves osent affronter les canyons… en feriez-vous partie ?
  • En amont, il est important de bien échanger avec le guide sur vos envies, votre niveau, et le choix de votre parcours. En connaissant mieux votre profil, il saura s’adapter et vous offrir l’aventure qui pourra au mieux coller à ce que vous êtes.

Alors ? Prêts à partir à l’aventure ? C’est par là que ça se passe : www.canyoning-escalade.com